Permanence téléphonique jusqu’à 10h. Pour le confort de la clientèle, le cabinet est placé sur répondeur pendant les rendez-vous. Cabinet libéral où toutes les séances sont individuelles.

EMDR - DMS

EMDR : Eyes Movements Desensitization and Reprocessing
DMS   : Désensibilisation Multi Sensorielle

 
C’EST UNE VERITABLE THERAPIE DES EMOTIONS ASSIMILEE A UNE NOUVELLE FORME D'HYPNOSE.

Par des stimulations alternées oculaires, kinésiques ou autre, on reprogramme le cerveau pour effacer les traumas.

 

L'EMDR s’inscrit dans un protocole de thérapie et ne vous dispense donc pas de cette prise en charge. Comme dans toute approche Thérapeutique, un vrai travail sur soi est indispensable pour chasser tout ce négatif stressant et retrouver sa sérénité. Maîtrise des émotions et des outils seront à votre disposition pour un équilibre pérenne. Voir les liens suivants : thérapie individuelle, thérapie de couple, sophrologie et hypnose éricksonienne, massages, shiatsu, médecine traditionnelle chinoise et mémoire cellulaire.

L’EMDR est une technique de terrain. Je dirai même de déblayage de terrain.

Un protocole rigoureux est à la clef de la réussite de son application.

 

Contrairement à une thérapie analytique, l’EMDR vous focalise sur votre ressenti corporel en priorité. Les images, sons, odeurs relatifs à votre mal être sont travaillés. Il sera demandé par le thérapeute de bloquer toute tentative d’analyse de la part du patient.  Là, et uniquement si cette rigueur est suivie le processus de désinformation et de reprogrammation dans le mode positif s’établira .
Il vous faudra accepter si vous voulez du résultat ,le côté un peu strict du  thérapeute qui pourra faire  barrière à toute tentative de réflexion.

Tout au long de notre vie , nous subissons des événements traumatisants. Maladie, deuil, divorce, licenciement, accidents, peur des examens ,échecs sentimentaux, échecs professionnels etc. engendrant stress, angoisse, anxiétés, irritabilité , difficultés de concentration, perte de confiance en soi, difficultés pour faire confiance aux autres, peur de rester seul, peur forte et inexpliquée, flash back phobies, tics, tocs, troubles du comportement, addictions, problèmes digestifs, troubles du sommeil, cauchemars, problèmes de libido, difficultés sexuelles  allant jusqu’à la dépression.

Il en résultes des perturbations bien gênantes pour soi et pour son entourage. Que faire ?

L’EMDR/DMS dans le cadre  d’un réel travail bien orchestré peut vous aider.
D’une façon encore énigmatique pour le corps médical, le cerveau va opérer une reconstruction dans la mémoire profonde comme il sait le faire naturellement lors du sommeil paradoxal.
L’auto guérison fait partie de ses nombreuses facultés . Il est équipé pour guérir des blessures psychiques et cicatriser.


En savoir plus...


Pour les plus curieux, un peu d’histoire :
Selon J F MONFORT. Hypnothérapeute et formateur EMDR DMS.
 
Ce qui fait la puissance et l’efficacité de l'EMDR c’est la pertinence de la combinaison des autres techniques


L'EMDR / DMS est un outil psychothérapeutique
qui s'inscrit dans une approche globale
de la problématique de la personne.



Lorsque l'EMDR/DMS est appliqué de la bonne manière sur la bonne cible les résultats sont fréquemment rapides et parfois même extrêmement impressionnants. Cependant, l'EMDR/DMS n'est pas un outil " magique " qui permettrait de résoudre tous les problèmes psychologiques.

Ce n'est que lorsque les conditions sont réunies pour son utilisation que nous mettons en œuvre cet outil d'une remarquable efficacité.

L'E.M.D.R. (Eye Movement Desensitization and Reprocessing) est un outil de traitement des syndromes post-traumatiques (E.S.P.T.) découvert par Francine Shapiro. Dr en psychologie Thérapeute comportementale fondatrice de la méthode qui a vu le jour en 1988.

C’est un instrument thérapeutique parmi d'autres (hypnose, PNL, AT, TCC, etc). Il constitue un moyen supplémentaire pour atteindre un objectif thérapeutique.

Quelques informations sur les origines de l’EMDR.

La technique EMDR est un agencement efficace d’autres approches du changement et de la psychothérapie.


Pierre Janet (1859/1947) dans son ouvrage " L'automatisme psychologique " explique que le défaut de synthèse des éléments du réel provoque un mode de fonctionnement problématique.

Il explique qu'à l'occasion d'un choc émotionnel important, notre capacité à synthétiser les informations multisensorielles venant de la réalité se trouve altérée.

Certaines informations restent isolées et ne peuvent accéder à la conscience. Ces informations restent subconscientes et donnent naissance à une deuxième personnalité qui mène une existence parallèle avec la personnalité saine.

Nous nous trouvons alors en présence d'un dédoublement du moi, avec ce que Pierre Janet nomme : " personnalités simultanées " et " personnalités dissociées alternantes ".

Janet qui, contrairement à Freud, était un excellent hypnotiseur traitait à l’aide de l’hypnose l’encodage multisensoriel des traumatismes. Sans entrer plus dans le détail, nous voyons bien le parallèle qui peut être fait avec l’ESPT (État de Stress post-traumatique) et l’EMDR.
La psychanalyse pour la recherche d’associations libres.

Le protocole mis au point par le Dr Roger Callahan ressemble fortement à celui de l'EMDR. Nous retrouvons la focalisation sur l'événement traumatisant, les mouvements des yeux et les stimulations bilatérales kinesthésiques. Cette approche a été reprise et améliorée par Gary Graig sous le nom de EFT (Emotional Freedom Technologie).

La PNL: Richard Bandler, John Grinder, Robert Dilts ont mis en évidence bien avant l'EMDR la relation entre les mouvements des yeux et le travail du cerveau. Il existe en PNL un protocole appelé "double dissociation" qui présente des analogies évidentes avec l'EMDR. Dans cette technique on retrouve comme en EMDR le souci de prévenir les abréactions émotionnelles trop importantes. Il y a d’autres analogies entre PNL et EMDR: les techniques d’ancrage, la définition d’objectif, le travail sur les cognitions (croyances).
Les techniques de visualisation permettent déjà la création de cognitions positives par l’imagination.
La gestalt pour l’importance accordée au ressenti émotionnel et corporel pendant la séance.
L’hypnose ericksonienne met en avant les états de conscience modifiés, la notion de suggestion indirecte, la capacité du sujet à résoudre lui-même son problème, les techniques d’imagerie guidée.
Les thérapies comportementales et cognitives (TCC) ont inspiré le travail de l’EMDR sur les cognitions négatives et positives. L’utilisation d’échelles d’évaluation en EMDR a également pour origine les TCC.
Le principal mérite de Francine Shapiro est d’avoir, à partir d’une expérience accidentelle personnelle, eu la curiosité d’approfondir, de synthétiser, de formaliser et de faire connaître cette technique de changement.

L'État de Stress Post-Traumatique (ESPT)

C'est la conséquence du vécu par une personne d'un événement traumatisant, intense, douloureux, physiquement et/ou psychologiquement.


Au cours de cet événement, la personne peut avoir eu peur de mourir, être très gravement blessée, menacée de mort, ou bien durant lequel son intégrité physique ou celle d’autrui a pu être menacée.
Ces traumatismes interfèrent négativement dans notre vie avec d'autant plus de force et de présence qu'ils peuvent être inconscients (occultés). Nous retrouvons la notion d’existence subconsciente de Pierre Janet.
La synthèse naturelle et l’incorporation à l'histoire passée du sujet ne se produisent pas. Ceci entraîne des conséquences, des souffrances et des limitations. Janet parle de "misère psychologique".

 

Le processus de l’EMDR permet d'activer le système adaptatif de traitement de l'information et ainsi de remettre en fonction le mécanisme de " digestion ", d’intégration (la synthèse de Pierre Janet) des traumatismes émotionnels.

Le sujet parvient à désactiver les anciennes expériences traumatisantes de leur charge émotionnelle négative. Il retrouve ses ressources et ses capacités et peut ainsi sortir de "l’impasse".